Bianca et Cassie

Ici on parle tv réalité, musique, cinéma, série télé...Venez nous rejoindre!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la guerre des filles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassie
Admin
avatar

Nombre de messages : 28320
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: la guerre des filles   Ven 6 Aoû 2010 - 15:08

Ce sont les femmes qui mènent le monde, les candidats de «Secret Story» devraient se le mettre dans le crâne. Un mois après le lancement de l'émission, le sexe fort bat de l'aile dans la maison des secrets. Même s'ils restent alliés, les garçons ont peine à exister face au feuilleton des filles. Rivalités, jalousie, prises de becs.

.. De vraies divas.

Stéphanie, la tombeuse inattendue

Sur le papier, on n’aurait pas forcément misé sur elle. Moins affolante que Julie, moins aguicheuse qu’Amélie, Stéphanie semblait promise à une carrière sentimentale discrète dans la Maison.
Et pourtant! Robin, Maxime et maintenant Bastien : la liste de ses soupirants (avoués ou secrets) ne cesse de s’allonger, sans que la Liégeoise de 21 ans ne semble y pouvoir quoi que ce soit.
Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes s’il n’y avait sa relation orageuse avec Coralie, son amie-amante entrée avec elle dans la Maison, surprise et jalouse de cette popularité inattendue. Au point de menacer leur secret commun par ses pleurnicheries… Alors entre l’amitié et la télé, Stéphanie a choisi : dehors Coralie!

Julie, la reine déchue

Elle les avait tous et toutes à ses pieds. Garçons, filles, hétéros, homos : pas un seul habitant de la Maison n’était capable de résister au charme de l’ex-candidate de « Top Model 2007 » sur M 6. Hélas, Julie s’est lassée de ses jouets, Maxime et Senna. Et lorsque ses deux soupirants, éconduits comme on chasse une mouche, se sont rabattus respectivement sur Stéphanie et Amélie, Julie a retrouvé la tranquillité à laquelle elle aspirait… mais aussi un véritable isolement dans la Maison. Depuis quinze jours, la grande brune s’ennuie à périr, au point qu’on l’imaginerait prendre la porte sans regrets. Ça tombe bien, la voilà nominée pour la deuxième fois.

Amélie, la grande gueule

La production la porte aux nues. Il faut reconnaître que la barmaid belge possède tous les atouts de la candidate culte : un français approximatif, un tempérament sanguin, une langue de vipère mais aussi un vrai fond de gentillesse. Sûre de son fait et de sa supériorité, Amélie a de l’ambition, et qui pourrait lui donner tort? Son profil de vraie-fausse méchante a tout pour séduire le public. De même que son amourette brinquebalante mais attachante avec Senna et sa tendresse pour la douce et apaisante Anne-Krystel, qu’elle croit enceinte. Amélie, un cœur d’or dans un écrin de fumier?

Coralie, la boudeuse

« Personne n’arrivera à nous séparer » avaient promis Coralie et Stéphanie, les amies-amantes de Liège. Personne sauf Senna, Robin, Maxime, liste non définitive et non exhaustive… Les deux colocataires liégeoises n’ont pas de chance : quand elles ne sortent pas ensemble, elles s’intéressent systématique ment aux mêmes garçons. Du coup, les conquêtes successives de Stéphanie ont rendu Coralie fumasse. Vexée de rester la bonne copine quand sa meilleure ennemie n’a qu’à se pencher pour choisir, l’« ambianceuse de bar » rumine non-stop et a mis en danger leur petit secret. Elle joue sa place ce soir face à Maxime et Julie.

Shine, la discrète contrariée

La DJ genevoise devait être la pile électrique de la Maison. Mais c’est Amélie, arrivée deux semaines plus tard, qui finalement fait le boulot. Cette affaire-là ne pouvait que mal finir : les deux blondes passent leur temps à s’écharper.
Et hormis une séquence émotion pour son anniversaire au début de l’aventure, Shine n’existe désormais à l’écran que par ses escarmouches avec Amélie. Une des déceptions du casting, tout comme sa copine Charlotte, la punkette décidée à « mettre le bordel dans la Maison » et qui se fait toujours désirer. Alors les filles, « qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu »?






source leparisien



Une larme qui coule ne veut pas toujours dire tristesse


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie
Admin
avatar

Nombre de messages : 28320
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: la guerre des filles   Ven 6 Aoû 2010 - 15:08




Une larme qui coule ne veut pas toujours dire tristesse


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la guerre des filles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» Chariot de guerre
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» La permière Guerre d'Armageddon. (Partie 3 posté!)
» ENIGMES DES 3 PETITES FILLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bianca et Cassie :: Télé Réalité :: Secret Story :: Secret story 2010-
Sauter vers: